le début

Reprenons le fil de l’histoire. Nous avons donc signé le compromis de vente en Avril pour une nouvelle maison et sommes partis innocents et naïfs  à la quête de banquiers compréhensifs…le parcours du combattant…Ce fut long et laborieux. A plusieurs reprises, j’ai pensé jeter l’éponge et renoncer…Après beaucoup de stress, de contrariété et de fausses joies, nous avons finalement signé fin Juillet et  déménagé dans le 1/4h qui suivait la signature (préavis pour la remise des clefs de l’appartement dépassé).

Bien sûr il y a beaucoup à faire dans la maison, le jardin n’est pas une priorité pour le moment, de toute façon il fait trop chaud (presque 40°), la terre est dure comme de la pierre!

Je vous propose un petit tour rapide de mon domaine (j’attrape déjà  la grosse tête?). Le jardin est déjà structuré avec allées gravillonnées, massifs à l’avant,  verger et potager à l’arrière. Je ferai un plan à l’occasion.

Devant la maison, en rentrant par le portail, à droite, se trouve la terrasse carrelée. Nous avons installé un salon de jardin et un barbecue ; nous en profitons de temps à autre.

DSCF9656

Voici une vue rapprochée du massif d’où émergent des roses rouge écarlate qu’on aperçoit à gauche sur la photo précédente. L’ancienne propriétaire vouait une véritable passion à ce style de roses  et à notre arrivée, il y en avait plusieurs dizaines de la même variété. D’ordinaire j’adore le rouge mais là c’est vraiment trop.

DSCF9682

Alors très vite, j’ai sorti le sécateur, mon outil préféré, mais reste à déterrer les souches ; cette opération se fera plus facilement après une bonne pluie ; donc patience.

DSCF9696

Vue de la fenêtre, un peu en hauteur, le nettoyage a commencé, il y a encore beaucoup à faire.

DSCF9713

La voici aujourd’hui baignée de soleil et …un peu plus ordonnée!

DSCF9720.JPG

On peut accéder de la terrasse au fond du jardin en prenant ce petit chemin. Du coup, bien installée dans ma chilienne rose, je peux contempler à loisir le fond du jardin (c’est de la pure théorie, les occasions de m’asseoir sont rares).  Les végétaux au 1er plan sont déjà ratiboisés et la vue se trouve bien dégagée. J’ai des projets d’hydrangeas pour ce coin un peu ombragé.

DSCF9650

Faisons 1/2 tour pour revenir au portail notre point de départ et rempruntons à  gauche l’ allée qui mène également  à l’arrière de la maison…

DSCF9645

Nous passons sous l’arche soutenant une bignone (normalement il y avait des rosiers rouges jusqu’au bout de l’allée)…

DSCF9717

…pour accéder à la serre et à l’abri de jardin utilisé comme établi par mon mari (branchement électrique déjà installé dedans, le bricoleur est aux anges).

DSCF9666

Au 1er plan,  le potager en friche avec les oignons montés en graine, à droite sur la photo.

DSCF9664

Le cerisier a été taillé sévèrement, plusieurs hibiscus arrachés ainsi qu’une corète du Japon qui faisaient  séparation entre le potager et le verger au fond.

DSCF9663

En faisant face à l’arrière de la maison (fenêtre de la chambre à coucher en haut à droite), je peux (pouvais, c’est fini) admirer ce joli champ de fleurs, une véritable petite merveille.

DSCF9702

DSCF9705

Accolés à l’établi (sur le côté et derrière) : les cabanons de fortune alias LES VERRUES…en sursis! Encore des remorques de déchets en perspective et beaucoup d’huile de coude.

DSCF9690

DSCF9668

Deux clichés du verger qui contient entre autre laurier sauce, noisetiers (4), pêchers, prunier, pommiers, poiriers, quelques pieds de vigne  accompagnés de lilas, forsythia, cognassier du japon, un rhododendron en piteux état…

DSCF9670

DSCF9671

Avec les pluies torrentielles de Juin, les fruitiers ont beaucoup souffert, nous avons tout de même pu savourer quelques pêches bien juteuses.

DSCF9674

Il y a quelques jours nous avons fait l’acquisition d’une tondeuse.  Mon mari s’est empressé de l’essayer, fini le fouillis, la prairie fleurie et ses beaux papillons. Cette photo a été prise depuis ma cuisine.

DSCF9709

Pour finir, je  tenais à remercier les personnes qui ont suivi mes aventures et laissé des commentaires encourageants auxquels je n’ai malheureusement pas pu répondre  par manque de temps et de  disponibilité pour le blog… sans compter la trouille de me retrouver sdf! Encore une fois merci!

En attendant…

En attendant d’entrer dans mes nouveaux murs, je ne me lasse pas dès que cela m’est possible, de balader dans mon nouveau domaine (à mon échelle de jardinière des balcons c’est I-M-M-E-N-S-E), contempler, admirer, m’extasier, chavirer…quel bonheur!

DSCF9373

Tulipe vue d’en haut et sa collègue pourpre que je trouve bien originale

DSCF9400

 

DSCF9384

 

 

 

 

 

 

 

Deux azalées en pot (à rempoter dès que possible) et le cognassier du Japon qui continue tranquillement sa floraison.

 

En vrac…

Je ronge mon frein, j’ai tellement hâte, la patience n’est pas ma qualité première et puis il y a tellement à faire. Mon jardin se construit tranquillement dans ma tête, pour le moment je suis au stade du brouillon et d’ailleurs, je ne souhaite pas « détricoter » complètement ce que la brave mamie propriétaire avait si patiemment imaginé  avant moi.

Je  mets la charrue avant les bœufs, mais je n’ai pas pu, su résister. Durant le week-end, en allant à la découverte de quelques patelins d ‘Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher (Avril est magnifique par ici) j’ai ramené quelques « trucs » dans mon cabas : tomates, poivrons, aubergines, géranium, lobélie, heuchère, lamier, acanthe, hellébore rose riquiqui…

DSCF9432

diascia, bacopa et géranium saumon (j’ai craqué pour le feuillage joliment panaché de ce dernier)

DSCF9440

J’ai trouvé à Chailles (41) dans une modeste foire aux plantes  cette robuste Bergénie que je réserve  pour une partie plus ombragée du jardin. Elle m’a coûté le prix d’un godet en jardinerie, du coup je pourrai la diviser en plusieurs morceaux avant de replanter.

DSCF9407

Je suis sous le charme de cet iris somptueux . Il  ira gentiment rejoindre ces copains déjà présents au jardin.

DSCF9350

Le contenu de ce gros bouquin des Editions Atlas, 1975, repéré sur un vide-grenier, m’a paru intéressant  alors le livre a atterri  dans mon sac!
DSCF9445

Voilà pour aujourd’hui,  bonne semaine :))

Des nouvelles de moi

Sans rentrer dans des détails trop privés, les événements tourmentés et douloureux de l’été dernier m’ont amenés, mi-octobre, à prendre une décision radicale et difficile : quitter la région PACA pour aller respirer un autre air … ailleurs à 850 km…celui de la Touraine. Cette décision a été un véritable déchirement pour moi mais les choses devaient être ainsi. Alors depuis le 1er Novembre nous habitons en appartement dans une charmante petite ville du centre de la France  MAIS  aujourd’hui nous avons signé pour l’acquisition d’un pavillon, sans prétention mais costaud, sain, adapté à nos besoins…et surtout doté d’un JARDIN de 858m²…de la pleine terre!

Mon nouveau petit coin de nature regorge de petits trésors notamment d’une 50aine de rosiers. J’ai hâte de faire plus ample connaissance. Voici quelques images printanières glanées à la va-vite…

DSCF9291.JPG

DSCF9288.JPG

Magnifique!!

DSCF9283

Ce cataclysme m’a bien fatigué et amené aussi à beaucoup de réflexions, de remises en question, de larmes, de colère …mais vu la tournure que prennent les choses peu à peu, je me dis que finalement c’était (probablement) un mal pour un bien…c’est étonnant la vie…

Notre entourage est resté perplexe…pourquoi monter dans le « ch’nord », il pleut tout le temps! Rappelons que pour les Provençaux le nord commence juste au-dessus d’Orange🙂. Mais pour moi qui suis issue d’un milieu paysan très modeste, la pluie est et restera toujours une bénédiction.

Je me pince encore…quoi UN VRAI JARDIN!!! Mon rêve de toujours!!! Alors allons de l’avant…et c’est avec plaisir que je viendrai  vous raconter sur ce blog mon nouveau jardin.

A bientôt

 

Merci

Actuellement, je traverse une période de très fortes turbulences, mon jardin intérieur est dévasté…c’est la vie. Je remercie mes fidèles lecteurs et ceux de passage. J’espère vous retrouver bientôt et vous souhaite un été merveilleux.DSCF4762

nouveaux rosiers

Grâce à Mag du très joli blog « un jardin, des fleurs » je possède  3 nouveaux rosiers. Mag a eu la gentillesse de nous informer que le magasin discount Aldi proposait des rosiers David Austin à un prix défiant toute concurrence. Bien sûr, je n’ai pas su résister. Là encore, je me suis retournée les méninges dans tous les sens avec l’éternelle question « où planter, y a plus un mm² de libre »…donc unique solution : la chaise musicale…ce fut laborieux, j’espère que les rosiers vont reprendre car bien malmenés lors de la plantation. Voici donc Abraham Darby, Mary Rose et Winchester Cathedral (photos site David Austin)

Ce matin, j’ai vu rouge lors de mon petit tour habituel sur la terrasse : au pied du rosier Pink Cloud, une sauge, éclatante de santé, censée fleurir rose commence à déployer des petites fleurettes toutes rouges…Ah non dans mon petit espace,  j’ai déjà mon quota de rouge avec le rosier Mona Lisa… des nerfs, je l’arrache sauvagement et pars à la recherche d’une remplaçante…euh chez Aldi…d’où je suis revenue avec 2 rosiers Austin miniatures (entre 50 et 70 cm adultes) adaptés à la culture en pot.

Cerise  Terrazza (photo site de Ruiter) de coloris fuschia  a pris la place encore chaude de la sauge. Quel dommage elle était énorme et cachait gracieusement le boitier du goutte à goutte. phpThumb Comet King Terrazza (photo site de Ruiter), théoriquement rose clair, a été installée dans un pot bleu, chiné en vide grenier vendredi dernier. phpThumb En attendant que les nouvelles venues s’installent, prennent leurs aises et me gratifient de roses magnifiques,  je profite de Ghislaine de Féligonde  qui se fait chaque jour plus belle

 

                          Bon dimanche ensoleillé🙂

1ères roses 2015

Pour mon plus grand bonheur et sous un beau soleil, les premières roses du jardinet sur béton commencent à s’épanouir. Je vous mène voir mes trésors.

Implantée depuis peu dans la courette, Violette parfumée tient ses promesses, elle sent délicieusement bon et déploie de jolies corolles roses, légèrement violacées, éclairées d’argent. Malheureusement, elle semble au gout des chenilles qui  dévorent  feuilles et boutons sans état d’âme. La belle fait l’objet de toutes mes attentions…mais ça ne suffit pas, l’ennemi est redoutable🙂

Le rosier Jean Cocteau a été décevant l’été dernier par un feuillage toujours très malade (a eu droit à toutes les maladies du rosier). A l’automne, je l’ai déplacé vers un lieu meilleur, copieusement nourri, bichonné. Pour l’instant ce traitement de cheval semble lui avoir été bénéfique…à suivre.

Jet Set est prometteur, délivre un parfum discret, suave, agréable. Petit bémol : ses branches fleuries peinent à conserver la tête haute et s’étalent sur les voisines. J’envisage de tuteurer.

Iceberg est couvert de boutons. Il a fait preuve d’une grande générosité tout au long de la belle saison et  j’ai eu quelque roses même en hiver.

Pierre de Ronsard semble à l’aise dans l’espace réduit qui lui est alloué, coincé entre le barbecue et le chèvrefeuille (dégarni en ce moment). Ses branches sont orientées, malgré lui,  vers la pergola pour faire comme une espèce d’arche…cela lui confère une drôle d’allure…ah exploiter la verticalité à tout prix! Comme Iceberg, il apprécie le soleil ardent du Midi.

Jubilé Prince de Monaco a été acheté sur un coup de tête…une envie soudaine de rose bicolore! Il bénéficie d’un bel emplacement dans la courette, planté dans les règles de l’art ; je me fais malgré tout du souci pour la santé de son feuillage.

Mona Lisa est complètement en fleur depuis plusieurs jours. Mon apn ne rend pas convenablement son coloris rouge groseille velouté qui se trouve en réalité plus discret que sur les photos ; les roses sont de taille moyenne, très élégantes. Je ne regrette pas mon choix, je voulais absolument une rose rouge chez moi.

Enfin, je vous souhaite une bonne journée avec ce petit bouquet de mon nouveau jasmin polyanthum qui enveloppe  toute ma terrasse de son parfum très puissant.

DSCF8381

fleurs de printemps

En ce moment j’aspire à la détente, au calme, à la sérénité. A l’approche des vacances de printemps, j’ai décidé de m’extraire temporairement de mes (ré)aménagements et autres croquis (jamais à la bonne échelle, je vois toujours trop grand!) pour enfin profiter de mon petit coin de nature sur béton. Exit la frénésie jardinesque! Je suis émerveillée, la nature est tellement  généreuse, précieuse, tout pousse très (trop) vite. Faisons un petit tour en images.

Les tulipes sont à leur apogée et assurent le spectacle.

DSCF7892

Mes chouchoutes…j’adore le pourpre.

Une bien agréable surprise pour moi, ce camélia (jury’s yellow?), que je pensais végéter dans la courette, me gratifie d’une belle floraison cette année!

Le syringa de Chine « Josée » n’est pas en reste. Je retrouve bien le parfum du lilas mais en moins puissant.

DSCF7880

Les 2 anthémis de l’année dernière ont traversé l’hiver sans souci…mais il n’y a pas eu d’hiver!

…idem pour les ostéopermums

Continuons à papillonner de pot en pot et découvrons d’autres floraisons…

Ces giroflées ravenelles sont volontairement positionnées à l’entrée de la courette pour que je puisse profiter au maximum de leur parfum lorsque je rentre du travail. Le pot qui les contient n’est pas haut, la terre est basse, je dois  me pencher un peu pour sniffer…non les voisins je ne suis pas folle, juste addict! La giroflée de droite  est l’unique rescapée d’un semis de l’été dernier.

J’ai été tout autant gâtée durant le mois de Mars, la preuve en images :

Quelques narcisses dans la lumière du petit matin

DSCF7798

Le rejeton de la corête du Japon a produit des pompons jaune lumineux mais également un petit drageon à sa base…à suivre…

il y a eu aussi la viorne-tin, les jacinthes,les pensées,les muscaris, les crocus…

….la vipérine, la pervenche, les cyclamens et l’arabette (dispatchées  sur plusieurs pots ou jardinières) .

Cette petite anémone de Grèce est confortablement installée au pied d’une bouture de laurier rose (sur tige). Un semi spontané de cosmos s’est invité à côté d’elle. Je le replanterai dès que possible.

DSCF7394

A présent j’attends avec impatience… çà :

DSCF7987

Quelques achats avant mes envies de zénitude : un lantana rampant mauve, une digitale, une aconit, une monarde rouge, le rosier « violette parfumée » et une clématite « Jean Paul II » pour compléter ma collection.


Je termine avec une photo des prunus en fleur à l’entrée du lotissement. J’ai pu les admirer durant plusieurs semaines…magnifique!

DSCF7446                                    Bon week-end